FFRandonnée Auvergne-Rhône-Alpes

Face aux chasseurs, la FFRandonnée défend le respect mutuel mais surtout la sécurité de tous !

Cohabitation entre chasseurs et utilisateurs des espaces naturels, sécurité, encadrement de la chasse... les tragiques accidents survenus ces dernières semaines ont à nouveau fait ressurgir la problématique d’insécurité ressentie et vécue chaque année par les randonneurs ou baladeurs lors des périodes de chasse. La Fédération française de la randonnée pédestre s’est exprimée sur ces problématiques dans plusieurs médias en ce début novembre, notamment dans les colonnes du quotidien Le Parisien.

Pour une règlementation plus stricte de la chasse.

La Fédération souhaite une application plus stricte de la réglementation existante sur la chasse. Brigitte Soulary, présidente de la FFRandonnée rappelle que les chasseurs doivent respecter un code de bonne conduite et leurs obligations de règles de sécurité lié au permis obligatoire pour leur activité: « La grande majorité des victimes d'accidents de chasse sont les chasseurs eux-mêmes. Il faut donc que ces derniers fassent d'abord le ménage dans leurs rangs pour que les règles de sécurité soient pleinement observées et respectées. ».

Pour le partage des espaces entre chasseurs et randonneurs.

Les randonneurs ainsi que tous les utilisateurs partagent l’accès aux espaces naturels depuis très longtemps. Néanmoins, ils ont besoin d’être en sécurité lors de leurs sorties. Plutôt que d’interdire la chasse certains jours, la Fédération porte l’idée d’isoler et de sécuriser certaines zones en sanctuarisant des circuits de randonnée parmi les plus fréquentés et emblématiques en y interdisant la chasse. Il y a également la question de la signalisation des zones de chasses : « elles doivent être parfaitement indiquées et sécurisées afin que les randonneurs soient correctement avertis sans prendre de risques ».

Pour un dialogue constructif entre chasseurs et promeneurs

Nous souhaitons renforcer le « bien vivre ensemble » et la compréhension mutuelle. Cela passe notamment par la mise en avant des bonnes pratiques à respecter par les uns et les autres pour une cohabitation harmonieuse et sereine entre chasseurs et randonneurs. De nombreux comités départementaux de la FFRandonnée ont d’ailleurs pris contact avec les fédérations de chasseurs et conclu des accords locaux.  « Le dialogue vaut mieux que l’affrontement.  La FFRandonnée a toujours prôné la tolérance. Cependant je peux comprendre le sentiment d’insécurité des randonneurs et promeneurs. Il est de ma responsabilité d’assurer au mieux la sécurité de nos pratiquants. En cas de situations tendues, nous rappelons que les chasseurs sont armés ! » rappelle Brigitte Soulary.

En conclusion : « Ce que nous défendons, c’est le respect mutuel, un partage intelligent et une sécurité à tout moment ».

 

Cliquer ici pour lire l’interview de Brigitte Soulary dans Le Parisien.

Publié le 01/12/2021

Calendriers 2022 des randonnées :

Salon du Randonneur de Lyon 2022

⚠️ Promo sur les Topoguides :

Nouveau partenaire régional : L'équipementier Millet/Lafuma

Adhésions 2021-2022 :

La Boutique en Ligne

Suivez toute l'actu en région

La FFRandonnée Auvergne-Rhône-Alpes bénéficie d'un soutien financier de :